Les labels K-Pop.

Quelles sont les spécificités de ce genre musical qui lui permettent de passer de la Corée au talk-show de Letterman ? La réponse à ces questions est peut-être à chercher du côté des maisons de disques sud-coréennes, dont le rôle est capital dans le développement de la K-pop.
Les trois acteurs principaux de l’industrie de la K-pop en Corée sont les maisons de disques – appelées localement ‘agences de talents’- SM Entertainment, YG Entertainment et JYP Entertainment. Ces labels sont généralement appelés les « Big 3 », de par la position dominante qu’elles occupent sur ce secteur d’activités, et de par leur effort pour pénétrer les marchés étrangers.
 

Chaque agence a son propre style et se focalise sur un genre musical en particulier : YG produit majoritairement de la K-pop aux accents Hip-Hop et R&B, SM se spécialise dans la pop et la dance, et JYP mélange R&B, dance et pop.
YG Entertainment a été fondé par Yang Hyun-Suk, ancien membre de Seo Taiji & Boys, un boys band R&B des années 1990. Parmi les groupes phares de la compagnie, on trouve Big Bang, 2NE1, Seven ou PSY.

 

La société a conclu de nombreux partenariats à travers le monde avec des labels étrangers, permettant ainsi de produire les artistes en Chine, au Japon, en Thaïlande ou aux Philippines. Au premier semestre 2012, les revenus de YG Entertainment s’élevaient à 17,8 milliards de Wons (environ 15,1 millions $).  

Fondé en 1995, S.M. Entertainment compte parmi ses artistes la chanteuse solo BoA, les boys bands TVXQ, Super Junior, SHINee et les girls-band Girls' Generation ou f(x). Pour le premier trimestre 2012, le chiffre d’affaires de SM Entertainement s’est élevé à 38,4 milliards de Wons (environ 32,6 millions $), soit une hausse de 198,71 % par rapport à la même période de l’année précédente.  
 
 
À la même période, le label JYPEntertainment n’a pour sa part enregistré qu’un chiffre d’affaires de 1,1 milliards de Wons (environ 934 000 $). Cet écart s’explique par le fait que la plupart des artistes populaires de l’agence sont signés sur des filiales de JYP. Le fondateur et PDG de la compagnie est le chanteur /producteur/compositeur/ personnalité Park Jin Young. Autrefois, JYP Entertainment hébergeait des artistes comme Rain et G.O.D. C’est maintenant le label des groupes Wonder Girls, 2AM et 2PM. L’agence a été particulièrement active dans ses tentatives d’expansion à l’international, notamment aux États-Unis. Une branche américaine a été ouverte dès 2007, une chinoise en 2008, et une japonaise en 2010.  
En 2011 les Big 3 se sont associés avec les labels KeyEast, AMENT et Star J Entertainment pour former United Asia Management, une agence globale visant à développer et promouvoir la musique pop coréenne au niveau mondial.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !